Aide-toi et le coach t’aidera

On avance ensemble

Evidemment les coachs ne sont pas des créatures divines. La plupart d’entre nous sommes même des êtres plutôt terre-à-terre, ce que je veux dire par « Aide-toi et le coach t’aidera », c’est que certains coachés ont tendance à oublier qu’ils doivent travailler dur pour atteindre leur but. Ils s’attendent à ce que tout change comme par magie dans les jours suivant le début de leur coaching.C’est parfois le cas, mais c’est assez rare. Contrairement aux séances d’acupuncture ou d’ostéopathie où le c’est le médecin qui fait le gros du boulot pour vous soigner, le coaching nécessite une participation active entre chaque séance. Le coach ne vous soignera pas en vérité, il vous guidera sur le chemin de vos objectifs et vous soutiendra pendant tout le temps où vous débloquerez votre situation et mettez en place les bases de votre nouvelle vie.

Chaque coaching est unique

Engager un coach peut faire peur car on n’a aucune idée du parcours à venir, ni même du résultat final. On peut avoir l’impression d’un gros investissement à l’aveugle pourtant il n’y a aucun risque, on est certain d’aller mieux après et les bienfaits sont durables.Lorsque l’on choisit la durée de son coaching, la vraie question à se poser est : pendant combien de temps vais-je avoir besoin d’être aidé pour atteindre mon objectif ? Certaines personnes n’ont besoin que de quelques heures, d’autres de quelques mois.

Le coaching n’est pas une thérapie, ni une prestation de service clé en main mais une collaboration qui demande un fort engagement des deux parties.

Articles sur le même sujet : Prêt(e) pour le coaching ?, Un coach ça sert à quoi ? , Prendre soin de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *